AccueilPlan du site

FAÇADES DES MAISONS

   

- Lucarnes

 

-Bow-windows

- Fenêtres

- Numéros

 

.

Façades de maisons rurales

Saint-Quentin en Tourmont
Saint-Quentin en Tourmont
saint-Quentin en Tourmont
saint-Quentin en Tourmont
Tilloy-Floriville
Tilloy-Floriville
Molliens-au-Bois
Molliens-au-Bois
Mons-Boubert- Façade de maison rurale
Mons-Boubert- Façade de maison rurale
Forceville-en-Amiénois
Forceville-en-Amiénois
Thoix- Canton de Conty
Thoix- Canton de Conty

Façades de maisons urbaines

98, rue Saint-Fuscien- Amiens- Photo: Magali
98, rue Saint-Fuscien- Amiens- Photo: Magali
Photo Magali
Photo Magali

 

 

 

 

 

Amiens

 

Au 98 de la rue Saint-Fuscien à Amiens, un pavillon tout en brique, avec ses pignons à pas de moineaux, sa lucarne pendante de forme romane, cache sur sa façade des sculptures d'animaux fantastiques en pierre.

Amiens, 203 et 205 rue Wulfran Warmé à Amiens

203 et 205 rue Wulfran Warmé- Amiens.
203 et 205 rue Wulfran Warmé- Amiens.

Ces deux bas-reliefs sur des maisons typiquement amiénoises sont l'œuvre de Julien Lotiquet (1853-1913), ce sculpteur méconnu dont nous sommes en train de recenser le travail, grâce à l'inventaire réalisé par Jacques et Pierre Foucart (Eklitra, bulletin trimestriel N° 1, 1997)

Ces maisons sont financées, en 1912, par la Caisse ouvrière Sainte-Anne. les panonceaux sont ornés de fruits et de volutes, complétés par cette devise: "Fructus Laboris" ou "les Fruits du Travail".

205, rue Wulfran Warmé-Amiens
205, rue Wulfran Warmé-Amiens
203, rue Wulfran Warmé-Amiens
203, rue Wulfran Warmé-Amiens

Doullens-Façade de maison urbaine
Doullens-Façade de maison urbaine
Abbeville- Chaussée Marcadé
Abbeville- Chaussée Marcadé
Abbeville- Angle rue des Teinturiers et rue des Capucins
Abbeville- Angle rue des Teinturiers et rue des Capucins
Rue du Pont de Boulogne- Abbeville
Rue du Pont de Boulogne- Abbeville
Abbeville- Place du Pilori
Abbeville- Place du Pilori
Vieille façade à Rue, près de la chapelle du Saint-Esprit
Vieille façade à Rue, près de la chapelle du Saint-Esprit

Vieille façade à Rue, près de la Chapelle du Saint-Esprit

Maisons à colombages dans le Vieux Saint-Valery

berneuil- Canton de Domart-en-Ponthieu
berneuil- Canton de Domart-en-Ponthieu

Berneuil: que c'est triste une maison qui meurt...

C'est une vieille grange, comme toutes celles qui bordent les rues des villages d'ici. Avec ses murs de guingois en torchis, de grandes ouvertures à volets de bois, et de plus petites sous le toit. Son toit de tuiles la protège encore un peu... Le temps, la pluie, le gel, le soleil, l'indifférence ont commencé à grignoter patiemment son mur qui fut si beau, si propre, si blanc. Parce qu'il y a longtemps, des gens vivaient ici. Ils étaient fiers de leur travail, de la sueur qu'ils donnaient à la terre, aux champs, aux prés, fiers de la paille et du foin qu'ils rentraient dans la grange chaque été, fiers des enfants qui naissaient dans leur maison, du puits au milieu de la cour, de l'étable, des bêtes qui leur donnaient bien du travail.

Aujourd'hui, la vieille grange essaie encore de raconter ce temps de joies et de chagrins, de belles moissons, d'années de misère, de naissances et de trépas, de chansons et de larmes... de l'odeur de la paille et du fumier, des saisons et des jours. Mais tristement elle renonce, peu à peu, attendant que quelqu'un peut-être vienne reconstruire son mur en beau et solide torchis, son toit en tuiles pimpantes, plutôt que de la laisser s'écrouler, inexorablement.