Accueil > Plan du Site > Patrimoine des Eglises > Croix en tuf

VITRAUX DE NOS ÉGLISES

                            __________________________________

Eglise d'HERLEVILLE: la Vierge entourée de ses douze apôtres. Un vitrail signé Georges SAGOT

L'Assomption de Georges Sagot dans l'église d'Herleville
L'Assomption de Georges Sagot dans l'église d'Herleville

Deux vitraux de l'église de BIENCOURT classés en 1927

L'annonciation
L'annonciation
L'arbre de Jessé
L'arbre de Jessé

 

L’église de Biencourt possédait plusieurs vitraux datant de sa reconstruction, en 1479. En 2020, il en reste deux.

Le vitrail de l’arbre de Jessé : 

Ce vitrail contient 4 inscriptions ; l’inscription du donateur permet de dire que ce vitrail est daté de 1627. Il a été donné par Pierre Daboval, quand il était curé de Biencourt. 

Le vitrail de l’Annonciation 

 Ce vitrail porte la date de 1500. Il a été restauré au 17e siècle. Deux noms sont inscrits : Le Sueur et Louis de Dourlens. Au 15e siècle, une famille Le Sueur vivait à Saint-Valery et cette famille possédait une maison à Biencourt. Au siècle suivant, les descendants prirent le titre de seigneurs de Biencourt. Le donateur du vitrail est un des membres de cette famille. Les Dourlens sont des cousins des Le Sueur.

Ces deux vitraux ont été classés, en 1927. Endommagés par des vents violents en 1935, ils furent restaurés grâce à la générosité de monsieur de Terline. 

La description très détaillée de ces vitraux nous est fournie par une communication de Canton et Hainsselin dans les bulletins de la SAP, 1955 et 1956.

Hymne à la main dans un vitrail de la chapelle du Hamelet: commune de Favières

Chapelle du Hamelet, commune de Favières
Chapelle du Hamelet, commune de Favières

HYMNE A LA MAIN

De gauche à droite:

- Les mains qui travaillent, les mains qui donnent, les mains qui prient, les mains qui attachent.

EGLISE SAINT-REMI DU QUESNE : les vitraux racontent l'Histoire

Eglise du Quesne
Eglise du Quesne

Ce vitrail dessiné par Yves Brunet, sans doute un membre de la famille des donateurs, a été installé par Georges Tembouret, maître-verrier à Amiens.

Eglise du Quesne
Eglise du Quesne

Eglise de FRANLEU

Mise au tombeau dans l'église de Franleu- Maître-Verrier: Pasquier
Mise au tombeau dans l'église de Franleu- Maître-Verrier: Pasquier

Eglise de FRANSART

Mise au tombeau dans l'église de Fransart- Maitre-Verrier: J W J Vosch- 1923
Mise au tombeau dans l'église de Fransart- Maitre-Verrier: J W J Vosch- 1923

Eglise de PIENNES (commune de Piennes-Onvillers)

Eglise Saint-Martin de Piennes- Vitrail de Paul Louzier
Eglise Saint-Martin de Piennes- Vitrail de Paul Louzier

Chapelle de LONGUET (Commune de Cocquerel)

EGLISE DE RUBEMPRE

Dans l'église de Rubempré, au-dessus d'une porte d'entrée latérale figure la représentation du baptême de Clovis par saint Rémi, ce qui est assez rare dans une église de campagne.

EGLISE DE CONDE-FOLIE

Eglise de la Visitation de la Ste Vierge- Condé-Folie
Eglise de la Visitation de la Ste Vierge- Condé-Folie

Ce magnifique vitrail réalisé entre les deux guerres est signé René Houille, maître-verrier à Beauvais. On devine sur la droite, la cathédrale de Reims en feu.

VITRAUX DE RAPHAEL LARDEUR

Eglise d'Aubercourt
Eglise d'Aubercourt

Ce vitrail est une collaboration du grand maître-verrier Raphaël Lardeur et de son ami Maurice Tastemain.

LA NATIVITÉ

 La Nativité dans les vitraux de nos églises est un sujet récurrent Aigneville, Amiens (Montières), Raincheval et Saint-Maxent. D’autres suivront au fur et à mesure de nos découvertes.

Nous avons observé les signatures de plusieurs artistes contemporains : Jacques Le Chevallier à Doullens et Gérard Ansart, dans l’église du Cœur Immaculé de Marie à Amiens.

LES TROIS GRANDES ROSACES DE LA CATHÉDRALE D'AMIENS

Les 4 Blasons de Robert de Cocquerel dans la rosace occidentale

Le blason au centre de la rosace, à l'extérieur de la Cathédrale
Le blason au centre de la rosace, à l'extérieur de la Cathédrale
Le blason au centre de la rosace à l'intérieur
Le blason au centre de la rosace à l'intérieur

La mouchette de gauche avec les coqs qui regardent vers la droite
La mouchette de gauche avec les coqs qui regardent vers la droite
La mouchette de droite avec les coqs qui regardent vers la gauche
La mouchette de droite avec les coqs qui regardent vers la gauche

 

Quatre blasons de la famille « de Cocquerel » dans la rosace de la mer- Cathédrale d’Amiens

Cette rosace est due sans doute à la générosité du chanoine Robert de Cocquerel (+1521) qui serait donc le commanditaire, tandis que Pierre Tarissel serait peut être le maître-verrier.

Dans cette rosace de la Mer, les quatre blasons que l'on trouve correspondent aux armes de la famille de Robert de Cocquerel.

- Deux blasons en pierre sont situés au centre de la rosace, un visible de l’extérieur que l’on voit très bien du parvis de la Cathédrale, l’autre plus difficile à observer se trouve à l’intérieur.

- Deux autres blasons se trouvent dans les mouchettes dans une position symétrique par rapport au diamètre vertical de la rosace. Le premier a « trois coqs d’or barbés et membrés de gueules à la bordure componée d’argent et de gueules ». Le deuxième blason comprend également « trois coqs d’or componé uniquement de gueules », ce qui laisse supposer la présence d’un blason d’une autre branche de la famille des "de Cocquerel". Et dans ce cas la coutoisie est de règle : les deux blasons sont disposés de telle manière que les coqs se regardent.

Bibliographie : Amiens : « Les verrières de la Cathédrale ». Itinéraires du Patrimoine. 2003.

.....Scènes de la CRUCIFIXION......

L'ÉGLISE SAINT-MARTIN DE DANCOURT

Eglise St-Martin de Dancourt- Crucifixion de Jean Gaudin
Eglise St-Martin de Dancourt- Crucifixion de Jean Gaudin

 Dancourt

L’église Saint-Martin de Dancourt a été reconstruite vers 1930 par l’architecte Albert Montant. Le chœur de l’église est entièrement dévolu au béton et cette innovation entraine une nouvelle technique décorative, appelée « la dalle de verre » mise en place par le maître-verrier Jean Gaudin, assisté du mosaïste Louis Mazetier. Une première expérience avait eu lieu lors de la reconstruction de la chapelle du cimetière de Grivesnes.

La scène du Golgotha, faite d’une mosaïque de blanc pour le Christ et de bleu pour Marie et Jean, soutenue par une croix multicolore, le tout sur fond noir, dégage une force émotionnelle qui fait de cette crucifixion, une des plus belles de Picardie.

Ces vitraux représentant la Crucifixion appartiennent aux églises suivantes: Aigneville, Demuin, Doullens, Folleville, Pont-de-Metz et Ribeaucourt

Eglise du hameau de la Villette (commune de Rollot)

Crucifixion sur un carton de Louis Barillet au hameau de la Villette (Rollot)
Crucifixion sur un carton de Louis Barillet au hameau de la Villette (Rollot)

La Cène: le dernier repas du Christ avant sa mort

                              ________________________________

Eglise Saint-Sulpice de BREILLY

Vitrail posé par Pasquier sur un carton de Gérard Ansart
Vitrail posé par Pasquier sur un carton de Gérard Ansart

Eglise Saint-Sulpice de RIBEAUCOURT

La Cène dans un vitrail de l'église de Ribeaucourt
La Cène dans un vitrail de l'église de Ribeaucourt
La Céne- Eglise Saint-Pierre de Roye
La Céne- Eglise Saint-Pierre de Roye

Pour les Chrétiens, la Cène est le dernier repas que Jésus-Christ prit avec ses douze apôtres le soir du Jeudi saint, la veille de sa crucifixion et trois jours avant sa résurrection. Après avoir partagé le repas avec eux, Jésus institua l'Eucharistie en disant : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang».

Les vitraux représentant la Cène se trouvent dans les églises de Beaumetz, Bouquemaison, Crécy-en-Ponthieu, Doullens, Fienvillers, Remaugies et Roye.

Eglise de Cambron- Représentation de la Cène dans un quadrilobe avec seulement six apôtres
Eglise de Cambron- Représentation de la Cène dans un quadrilobe avec seulement six apôtres

Le geste de Saint-Martin

Quelques repésentations du geste de Saint-Martin dans les verrières de nos églises: Aigneville, Beaumetz, Bettencourt-Saint-Ouen, Etelfay, Fressenneville, Frohen-le-Grand, Hymmeville (Quesnoy-le-Montant), Louvréchy, Mametz, Revelles et Senlis-le-Sec.

Verrières du choeur de la Cathédrale d'Amiens
Verrières du choeur de la Cathédrale d'Amiens
Détail du vitrail de choeur de la Cathédrale
Détail du vitrail de choeur de la Cathédrale
Vitrail de la chapelle seigneuriale de l'église Notre-Dame de l'Assomption de Ligescourt- Ph Josette Houdant
Vitrail de la chapelle seigneuriale de l'église Notre-Dame de l'Assomption de Ligescourt- Ph Josette Houdant






Vitrail de l'église de Folleville


Pierre Michelin, auteur de "Folleville",( Mémoires de la Société des Antiquaires de Picardie, tome 56) y voit l'empreinte très forte de Raoul de Lannoy et de Jeanne de Poix.

Le maître-verrier serait Matthieu Bléville ou du moins son atelier.


Abbeville- Eglise Saint-Sépulcre
Abbeville- Eglise Saint-Sépulcre

Tout là-haut, au centre de la façade de l'église du Saint-Sépulcre à Abbeville, figure un des chefs d'oeuvre d'Alfred Manessier, non pas la croix du Rédempteur, mais l'ombre de la croix.

Amiens-Eglise Saint-Honoré
Amiens-Eglise Saint-Honoré
Eglise saint-Honoré Amiens
Eglise saint-Honoré Amiens
Eglise Saint-Pierre Amiens
Eglise Saint-Pierre Amiens

Villers-sur-Authie: les plus beaux vitraux du Ponthieu

Eglise de Roye
Eglise de Roye
Eglise de Saint-Valery-sur-Somme
Eglise de Saint-Valery-sur-Somme
Crucifixion signée Claude Blanchet dans l'église de Lanches
Crucifixion signée Claude Blanchet dans l'église de Lanches

Dans un article signé Anne-Marie Caron (le Journal, N° 35, cercle Blanchard de Montdidier) nous avons découvert la toile ci-dessous qui nous a ainsi permis de connaitre l'auteur du vitrail de Lanches réalisé par le maître-verrier Darquet.

Toile signée Claude Blanchet dans l'église de Marquivillers
Toile signée Claude Blanchet dans l'église de Marquivillers

Eglise d'AVELUY: crucifixion

Eglise Saint-Fiacre d'Aveluy
Eglise Saint-Fiacre d'Aveluy