ContactPlan du site > Nouveautés 

-----LE PETIT PATRIMOINE-----

-------EN PAYS DE SOMME------

                              ________________________________

OFFIGNIES: la boite à lire fait maintenant partie du patrimoine rural, même dans les petites communes

Offignies
Offignies

THOIX: un des plus beaux villages de la Somme: Sa vallée des Parquets, sa mairie, son calvaire, son colombier et son église

THOIX : la vallée des Parquets, photo prise du cimetière
THOIX : la vallée des Parquets, photo prise du cimetière
La mairie de Thoix qui a trouvé sa place dans ce paysage rural
La mairie de Thoix qui a trouvé sa place dans ce paysage rural

Le plus beau calvaire du département se trouve au milieu du village

THOIX: Dans l'ancienne ferme du château, un colombier exceptionnel
THOIX: Dans l'ancienne ferme du château, un colombier exceptionnel
L'église de Thoix dédiée à Saint-Etienne
L'église de Thoix dédiée à Saint-Etienne

AILLY-LE HAUT CLOCHER: la plaine en fête, septembre 2019

Ailly le haut clocher- Photo: Gégé d'Oisemont
Ailly le haut clocher- Photo: Gégé d'Oisemont

BOURDON: insolite ce panneau routier, le seul dans notre département

Bourdon: attention aux canards- Photo de Jacques Fouré
Bourdon: attention aux canards- Photo de Jacques Fouré

Reportage d'Anne Bamière: Illuminations de notre Cathédrale: juillet 2019

Le samedi 16 juin 2019: Dernière phase de réédification du calvaire d'Arguel- Reportage d'André BAYART

La réédification du calvaire d'Arguel se poursuit. Un grand merci à André BAYART

Merci à  André Bayart

Les phoques de la Baie de Somme au Hourdel: mai 2019

BERNAVILLE: Le plus beau marché de la région des HAUTS-de-FRANCE

Bernaville:

Suite à un concours national organisé par TF1, le marché de Bernaville a été élu "plus beau marché des Hauts de France " et va participer à la phase finale.

15 avril 2019: NOTRE-DAME DE PARIS

15 avril 2019: Notre-Dame de Paris- Photo: Geoffrey Van der Hasselt
15 avril 2019: Notre-Dame de Paris- Photo: Geoffrey Van der Hasselt

 

15 avril, 19 heures, sur nos écrans de télévision, une image d’Apocalypse : la cathédrale Notre-Dame de Paris est en feu. Une partie de nous-mêmes part en fumée. Le symbole que ce monument représente est tellement grand qu’il est à la mesure de la charge émotionnelle répercutée et diffusée dans le monde entier par toutes les chaines d’info.

 

On croirait une image de guerre alors que nous sommes en Paix.

15 avril 2019-Notre-Dame de Paris- Photo Fabien Barrau
15 avril 2019-Notre-Dame de Paris- Photo Fabien Barrau

Comment ne pas établir un parallèle avec la première guerre mondiale. Dans notre département, 275 églises sont bombardées parce que leurs clochers sont des cibles évidentes.10 ans seront nécessaires pour reconstruire ce Patrimoine sacré. On reste encore étonné aujourd’hui par un tel effort de reconstruction. Comment le pays ruiné a-t-il pu trouver l’énergie et les fonds nécessaires à de tels travaux ?

 

Il y a dans l’homme des ressources insoupçonnées. Nous reconstruirons la cathédrale Notre-Dame de Paris.

 

Comme l’a fait le sculpteur tchèque, Karel Stadnik, qui a remplacé dans son pays les stations du Chemin de Croix par les souffrances de l’Humanité, je suggère qu’en cette période pascale, on en fasse autant dans nos églises et que les trois stations où Jésus est tombé sous le poids de sa croix soient remplacées par les blessures de Notre-Dame. Tous les deux sont appelés à se relever.

15 avril 2019- Notre-Dame de Paris- Photo Ludovic Marin
15 avril 2019- Notre-Dame de Paris- Photo Ludovic Marin

Vue aérienne de la chapelle St-Pierre de Monthières (commune de Bouttencourt)

La chapelle Saint-Pierre de Monthières entourée de son cimetière
La chapelle Saint-Pierre de Monthières entourée de son cimetière

Amiens, le 22 avril 2018

La croix grecque de la réderie d'Amiens , le 22 avril 2018
La croix grecque de la réderie d'Amiens , le 22 avril 2018

Inséparables de la Croix qui a porté le supplice du Christ, les clous, les 36 grands clous ici assemblés harmonieusement, créent l’émotion de par la douleur qu’ils

évoquent. Leurs pointes sont toutes dirigées vers le centre de la croix pour

former une silhouette, la place du crucifié, qui lui-même semble s’être évanoui

dans les nuages. Une croix qui symbolise la croisée des chemins, chemins qui

tous devaient mener le Christ à son destin de sacrifice.

La croix dite grecque, car ses branches de même longueur se croisent en leur

milieu, est la base de construction des églises byzantines.

On la trouve dans toutes les civilisations du monde. Cette croix équilatérale a été

adoptée par les Chaldéens-Assyriens comme le symbole du ciel.

Inséparables de la Croix qui a porté le supplice du Christ, les clous, les 36 grands clous ici assemblés harmonieusement, créent l’émotion de par la douleur qu’ils

évoquent. Leurs pointes sont toutes dirigées vers le centre de la croix pour

former une silhouette, la place du crucifié, qui lui-même semble s’être évanoui

dans les nuages. Une croix qui symbolise la croisée des chemins, chemins qui

tous devaient mener le Christ à son destin de sacrifice.

La croix dite grecque, car ses branches de même longueur se croisent en leur

milieu, est la base de construction des églises byzantines.

On la trouve dans toutes les civilisations du monde. Cette croix équilatérale a été

adoptée par les Chaldéens-Assyriens comme le symbole du ciel.

Evénement: le 100° anniversaire du Commandement unique à Doullens: le 26 mars 1918

La salle du Commandement unique- Hôtel de Ville de Doullens
La salle du Commandement unique- Hôtel de Ville de Doullens

Le Maréchal Hindenbourg et son adjoint, le Général  Ludendorf, voulaient obtenir la victoire de leurs troupes sur les fronts français et anglais avant le mois de juin 1918, car à partir de cette date, l'arrivée massive de troupes américaines en Europe aurait créé un rapport de forces favorable aux troupes alliées. Près de 200 divisions allemandes d'infanterie, appuyées par 500 batteries lourdes sont concentrées sur les fronts de l'Ouest pour y lancer la grande offensive dans la région de St Quentin, à la charnière des troupes françaises et anglaises. Après 48 heures de combat, la percée est obtenue et la brèche s'élargit entre les deux armées.
Le commandant en chef des forces françaises, le Général Pétain, souhaite en priorité couvrir Paris, alors que Douglas Haig , le commandant en chef des troupes britanniques, se préoccupe surtout de conserver ses possibilités de retraite vers les portes de la Manche et de la Mer du Nord. Les deux commandants risquent ainsi de ruiner les chances des armées alliées.
C'est la raison pour laquelle, le 26 mars 1918, la Conférence de Doullens aboutit à la désignation du Général Foch "comme coordinateur des armées alliées" pour éviter une défaite capitale, les gouvernements alliés se sont résignés à admettre le principe du "commandement unique", alors que, jusqu'alors, ils s'y étaient opposés.
Par ailleurs, comme ce 21 mars 1918, le Maréchal Douglas Haig avait prévu, dans notre ville, avec ses propres généraux, une réunion de travail, et comme la situation militaire était telle qu'il ne fallait pas perdre de temps, le choix de Doullens s'est imposé alors que la petite cité de Dury, près d'Amiens, avait été proposée comme lieu de la conférence, par les autorités françaises. Site Mairie de Doullens

Plaque du Commandement Unique
Plaque du Commandement Unique

Les tableaux de Lucien Jonas

Le vitrail de Pierre et Gérard Ansart

LES SCULPTEURS

                                      _______________________________

Firmin Michelet (1875-1951): buste du Maréchal Foch

Le maréchal Foch par Firmin Michelet
Le maréchal Foch par Firmin Michelet

François Sicard (1862-1934)

Buste de Georges Clemenceau
Buste de Georges Clemenceau
Buste d'Alfred Milner
Buste d'Alfred Milner

Albert Roze (1861-1952): buste en plâtre de Ferdinand Foch (erreur dans l'initiale du prénom)

Le buste de Foch par Albert Roze
Le buste de Foch par Albert Roze

Cathédrale d'Amiens: signe de croix insolite et éphémère

Photo: Simone Hervey
Photo: Simone Hervey
le-
Insolite: signe de croix dans le ciel au-dessus de la Cathédrale- Ph: Simone Hervey

                               ________________________________

------------------Bulletin de souscription----------------------

-----LE PATRIMOINE FUNÉRAIRE DES CIMETIÈRES--------

-------------------EN PAYS DE SOMME-------------------------

--------VALABLE JUSQU'AU 31 MARS 2018------------------

 

Voici l’événement de l’année, en quatre visuels, une invitation à souscrire au livre intitulé : 

 

« Le Patrimoine funéraire des Cimetières en Pays de Somme ». 


Avec 300 pages et 1400 photos, il est l’aboutissement de cinq années de recherches et de la visite de 900 cimetières, dans notre département.
J’espère que la lecture de ce dernier-né d’une série de cinq ouvrages sur le Patrimoine de la Somme, vous procurera autant d’émotion et de plaisir qu’il m’en a donné à le rédiger.

 

Vous pouvez imprimer facilement le bulletin de souscription (3° page). Un bulletin papier sera envoyé à tous ceux qui en feront la demande.

MERS-LES-BAINS

Johan Grenier, artiste graphiste, a réalisé cette fresque sur les murs de l'ancienne piscine de Mers-les-Bains, en hommage aux victimes de l'attentat de Nice du 14 juillet 2016.

Le chagrin de la petite fille en pleurs avec son ourson se suffit à lui seul, la légende est superflue.

Dessin de Philippe Geluck: "EMBRASSONS NOUS"

                             __________________________________

                                    

                                         MESSAGE DE PAIX

Monument adossé à l'église de Vaux-en-Amiénois- "Toi qui passes et qui regardes, tu refuseras à jamais l'atrocité du combat"
Monument adossé à l'église de Vaux-en-Amiénois- "Toi qui passes et qui regardes, tu refuseras à jamais l'atrocité du combat"

Les hommes du monde entier prononcent chaque jour le mot Paix (Pax, Salaam, Shalom) et chaque jour nous côtoyons un peu du Patrimoine de nos villes et de nos villages. Tout cela sans presque y faire attention, sans y penser…

Paix et Patrimoine sont des richesses. Des richesses qu'on nous a transmises et que nous faisons passer à nos enfants.

Au-delà des témoignages bouleversants, nous voudrions, par les recherches et les découvertes partagées chaque semaine sur ce site, être des "Passeurs de Paix" en apportant une simple pierre à la consolidation de cette Paix, et que la vie l'emporte encore une fois sur le malheur.

Nos pensées vont vers les victimes des attentats de Paris, de Bruxelles, de Nice et de leurs familles.

                                                                                                           Paris, le 13 novembre 2015

                                                   Bruxelles, le 22 mars 2016

                                                           Nice, le 14 juillet 2016


                          ____________________________________

LA BELLE RESTAURATION DU MOULIN PASSE-AVANT - AMIENS- DÉCEMBRE 2015

Le moulin passe-avant- 30 décembre 2015
Le moulin passe-avant- 30 décembre 2015

Voici les dernières photos de cette année 2015 avec la restauration presque terminée du moulin passe-avant effectuée par Amiens-Métropole avec l’aide de la Fondation du Patrimoine. Ce moulin, autrefois propriété du célèbre Chapitre de la Cathédrale était dotée d’une magnifique Vierge aux rayons, dite de l’Apocalypse, que les architectes des Monuments Historiques et de la DRAC ont reconstituée.

La Vierge aux rayons du moulin passe-avant: décembre 2015
La Vierge aux rayons du moulin passe-avant: décembre 2015
Avant restauration: en 2012
Avant restauration: en 2012
Après restauration: décembre 2015
Après restauration: décembre 2015

Notre recensement du Patrimoine s'inscrit dans le cadre géographique du département de la Somme

 

Qu'est ce que le Petit Patrimoine?

 

Par principe, il s'oppose au grand patrimoine souvent classé, constitué par les châteaux, les cathédrales, et les églises. Il existe un ensemble de petits éléments souvent discrets et méconnus que nous vous invitons à découvrir

Notre définition ne concerne que le patrimoine bâti, constitué par les petits édifices et quelques objets décoratifs. La liste que nous vous proposons est loin d'être exhaustive.

Nous terminons notre année de commémoration de la première guerre mondiale par ces trois photos de cimetières anglais: Crouy-Saint-Pierre,  Equancourt et Doullens

Crouy-Saint-Pierre
Crouy-Saint-Pierre
Equancourt-Rocquincourt
Equancourt-Rocquincourt

A Crouy-Saint-Pierre, à Equancourt, on trouve ce rare alignement : sur le même carré, des tombes allemandes, des croix françaises mêlées aux pierres anglaises . Un peu de la pagaille fraternelle, de la confusion hagarde du chaos réglementaire de "fin des hostilités", cruel euphémisme..." Fin.

Au cimetière militaire de Doullens
Au cimetière militaire de Doullens

DOULLENS

La neige, ce jour-la a uniformisé la monotonie...les quelques différences de formes - triangle pour la stèle allemande, demi-cercle pour l'anglaise - sont effacées, couvertes pareillement d'un bandeau  blanc. A y regarder de plus près, on découvre cependant l'incongruité du mélange des tombes, anglaises, françaises, allemandes... Telle cette simple pierre sur laquelle est gravé "UNBEKANNTER DEUTSCHER KRIEGER" - anonyme soldat inconnu allemand, sans décoration et sans flamme - coincée entre deux tombes anglaises qui semblent le soutenir, le consoler enfin : "Allez, t'en fais pas ! C'est fini...".

 

VIDÉO  réalisée  par le Conseil Régional de Picardie, le 1er juin 2011

Bray Hill Cemetery
Bray Hill Cemetery

Pour le mois de Novembre, nous vous proposons un des cimetières anglais de Bray-sur-Somme: le Bray  Hill cemetery.

Les historiens sont aujourd’hui d’accord pour affirmer que la Bataille de la Somme n’a fait, ni vainqueur, ni vaincu. Les pertes totales de cette bataille s’évaluent à un million de morts, réparti de la façon suivante : 443 000 du côté allemand, 420 000 du côté britannique et 203 000 du côté français. Devant de tels chiffres, on n’ose plus poser la question de l’utilité de cette guerre abominable.

A la différence des Français et des Allemands qui ont décidé de construire de grandes nécropoles, les Anglais ont choisi d’inhumer leurs morts sur place et de multiplier ainsi le nombre de cimetières.

Le « Bray  Hill cemetery » fait partie de ces cimetières qui jalonnent les routes du Santerre et qui favorise le recueillement.

Pour le mois d'octobre 2014, nous vous proposons trois petits diaporamas de cimetières militaires français, anglais et allemand.

Au lendemain du plus grand conflit que le monde ait jamais connu, nous faisons le constat suivant : quel que soit le cimetière, la croix latine est toujours présente symbolisant la même religion et la même foi. Et la question suivante revient récurrente depuis un siècle : avec ce symbole qui réunissait tous les belligérants, comment en sommes-nous arrivés à tant d’atrocités et à tant de barbarie ?

 De la source de la Somme à Fontsomme (Aisne)
De la source de la Somme à Fontsomme (Aisne)
... à son embouchure à Saint-Valery-sur-Somme
... à son embouchure à Saint-Valery-sur-Somme
Cambron
Cambron

    Les édifices d'origine religieuse :

-         les croix et les calvaires

-         les chapelles

-         les oratoires

-         les niches  

   

    Les croix et les calvaires sont essentiellement ceux que l'on trouve au bord de la route.

  

    Mais nous avons aussi recherché les croix exceptionnelles de cimetière.

 

    Il en est de même pour les chapelles. Nous avons recensé les chapelles de dévotion et les chapelles funéraires, en dehors du cimetière.  

   Les niches correspondent à un oratoire fixé sur le pignon d'une maison ou d'un mur.

Le Meillard
Le Meillard

       Les édifices liés à l'activité agricole

  -         les colombiers et les pigeonniers

  -         les moulins à vent

  -     les moulins à eau

  -       les girouettes

  -     les portes charretières

  -     les bâtiments de la ferme .

     

Girouette à Pont-Noyelles
Girouette à Pont-Noyelles

  Pont-Noyelles.

 En 2012, le propriétaire des lieux a fabriqué cette girouettte, où le képi français, dessiné à côté du casque à pointe prussien, symbolisent la bataille de l'Hallue, qui eut lieu le 23 décembre 1870. Cette bataille oppose les Français aux Prussiens dans des combats acharnés.

Bibliographie: Notice sur la commune de Pont-Noyelles, par Léon Gaudefroy- 1904

Fescamps
Fescamps

      le patrimoine rural qui correspond aux équipements de la commune:

   -         les puits, les mares

   -         les fontaines, les lavoirs

   -         les halles

   -         les ponts

   -         les bâtiments communaux où sont remisés: la pompe à incendie, le corbillard.

          Ici, un "travail à ferrer les boeufs", offert par un agriculteur de Fescamps, abrite une pompe à incendie

Le cadran solaire de la Cathédrale d'Amiens
Le cadran solaire de la Cathédrale d'Amiens

 

 

 

 

Les cadrans solaires

 

Nous en avons recensé plus de 250. On les trouve principalement sur les murs des églises, mais aussi des châteaux.

Aujourd'hui, ils sont fabriqués en série et servent surtout à décorer les façades.

 

Saint-Valery-sur-Somme
Saint-Valery-sur-Somme

 

 

Le patrimoine des façades

 

Il concerne tous les éléments de la maison d'habitation qui apportent par leur rareté et leur originalité, une valeur esthétique supplémentaire:

- les lucarnes

- les corniches

- les épis de faîtage

- les sculptures

- les heurtoirs

- les chasse-roues

- les arrêts de volets

- les décrottoirs

 

 

Bernaville- Dieu de Pitié
Bernaville- Dieu de Pitié

 

 

 

Le Patrimoine des Eglises

 

    - Fonts Baptismaux 

    - Poutres de Gloire  

    - Mises aux tombeaux 

    - Autels  

    - Chemins de croix  

    - Chaires

    - Confessionnaux  

    - Vitraux  

    - Cloches  

    - Graffitis

Le petit diaporama qui suit nous montre la très grande variété de ce petit patrimoine