Enrichissez cette page en écrivant à Contact > Accueil > Abbeville insolite

   > Amiens insolite > Doullens insolite

LE PATRIMOINE INSOLITE

de J à R

Statues, plaques, enseignes, arbres, monuments

Dompierre-sur-Authie- Photo de René Tabart
Dompierre-sur-Authie- Photo de René Tabart

Le patrimoine insolite est d'abord celui qui éveille la curiosité et qui n'est pas répertorié.

On peut prendre l'exemple de la colonne de brique qui représente un point géodésique.

Si beaucoup de ces colonnes ont disparu, il en exite encore une petite dizaine que nous avons plaisir à rechercher.

Le but de cette page est de recenser tout ce patrimoine dont on ne sait pas toujours dire le nom.

Tout le monde peut enrichir cette page en transmettant ses trouvailles à:

 

 Richesses en Somme

André Guerville

13, rue Clemenceau

80600 Doullens ou par

email à: andreguerville@free.fr

 

 

Lanches- Église Saint-Christophe

 

Pourquoi ce blason de la famille de Créqui a-t-il été posé à l'envers?


Vestiges du vieux château- Ph: Rémy Godbert
Vestiges du vieux château- Ph: Rémy Godbert
Boulets de canon en pierre- Ph: Rémy Godbert
Boulets de canon en pierre- Ph: Rémy Godbert

Le Crotoy

Ces boulets du Moyen-Age sont d'un diamètre d'au-moins 30 cm à 40 cm et leur présence en haut des murailles du vieux château en ruines reste un mystère.

Lihons
Lihons

 

 

 

Lihons (canton de Chaulnes)

 

Sur le point le plus élevé du territoire, les Allemands ont érigé, en 1941, un pylône en béton destiné à leurs communications téléphoniques. Et plus de 60 ans après, ce pylône aussi haut qu'une éolienne, est toujours en place.

Long, 9 rue St-Antoine
Long, 9 rue St-Antoine

 

Long, 9 rue Saint-Antoine

 

Nous avions imaginé, à tort, que cette grande boîte, près du salon de coiffure, était une boîte à lettres. Lionel Bacquet, qui connaît tous les recoins de son village est venu à notre secours:

"Il y a une trentaine d'années (vers 1980), le salon de coiffure était une charcuterie... et son propriétaire, Monsieur Serge Pecquet faisait rôtir des poulets dans ce curieux appareil... cela sentait bon le samedi et le dimanche, lorsque l'on passait dans la rue".

 

 

Longavesnes- Canton de Roisel
Longavesnes- Canton de Roisel

Longavesnes

Au milieu du rond-point du petit village de Longavesnes (canton de Roisel), on trouve ce puits de la reconstruction. Flanqué de part et d'autre de roues de charrette, il marque pour les habitants le souvenir de la "corvée du puits", l'époque où il fallait s'y rendre chaque jour, pour puiser l'eau potable.

Longueau- Photos: Gérard Martel
Longueau- Photos: Gérard Martel

Longueau, rue Jean Jaurès.

Cette horloge insolite a été réalisée par un cheminot dans les années 60 et a été fixée sur la façade d’une maison jumelée à Longueau. Constituée par le soleil d’une scie circulaire, elle affronte le vent et la pluie depuis plus de 50 ans.

Cet objet qui sert à couper le bois de chauffe est appelé "soleil". Les dents de la scie circulaire qui mordent le temps sont bien tournées dans le sens des aiguilles d'une montre. (Dominique Lemaire)

LUCHEUX

L'arbre des épousailles avec sa parure d'automne- Octobre 2015 - Lucheux
L'arbre des épousailles avec sa parure d'automne- Octobre 2015 - Lucheux
L'arbre des épousailles à Lucheux
L'arbre des épousailles à Lucheux

 


Lucheux :


L’arbre des épousailles : un tilleul tordu, tourmenté comme l’âme humaine, forme deux troncs symboliques qui s’écartent, hésitent, se ressoudent et s’enlacent amoureusement.


« Il faut pour être bien mariés

Sous l’arbre être tous deux passés.

Qui le premier passera,

Toujours le maître sera ».

Maison-Ponthieu
Maison-Ponthieu

 

     

      Cet homme à la pipe surmonte une grille en fer à Maison-Ponthieu.

      Il constitue à lui seul, un petit élément du patrimoine qui suscite la curiosité,  

      L'interrogation:  qui l'a fabriqué, est-ce un fumeur de pipe? ll suffit bien souvent de lever les yeux pour découvrir ces petites motifs originaux.

  

Matigny- Canton de Ham
Matigny- Canton de Ham

 

 

 

Matigny- Route Nationale

 

Visible sur la droite de la route qui va de Péronne à Ham, cette ouverture dans le pignon d'un ancien hangar agricole a suscité notre curiosité. Il s'agit simplement d'une trappe que le cultivateur actionnait par un système ingénieux constitué d'une roue dentée, d'une chaîne et d'une courroie. Cette ouverture était destinée au  passage des sacs de blé qui allaient directement dans la remorque.

Mesnil-St-Georges- Ph: Rémy Godbert
Mesnil-St-Georges- Ph: Rémy Godbert

 

 

 

 

 

 

Mesnil-Saint-Georges

 

Ce qui est insolite sur cette photo, c'est davantage la présence des fours qui servaient à cuire les briques, il y a plus d'un siècle, que la haute cheminée, immense point d'exclamation dans le ciel, tout près de Montdidier

 

                     Merci à Rémy Godbert

 

 

 

Molliens-au-Bois
Molliens-au-Bois

Bibliographie:

"Monographie de Molliens-au-Bois" par Ernest Héren, instituteur, né et inhumé à Molliens (1871-1937)

"Histoire du grès et de la gresserie en Picardie" par Ernest Héren.

Molliens-au-Bois:

Dans ce superbe village aux portes d'Amiens, on trouve sur les trottoirs herbeux, un remarquable alignement de blocs de grès, pour rappeler les carrières qui existaient autrefois sur les hauteurs du village. On a recensé pour le 19° siècle plus de 70 gressiers, dont plusieurs sont inhumés dans le cimetière et portent sur leur tombe les instruments de leur métier.

Le grès est présent aussi dans les chasse-roues des habitations, sur la margelle du puits et sur la clé de voûte du pont daté de 1786.

Namps-au-Val (commune de Namps-Maisnil)

Représentation du diable sur les murs de l'église de Namps-au-Val
Représentation du diable sur les murs de l'église de Namps-au-Val

Table de pique-nique à Noyelles-sur-Mer
Table de pique-nique à Noyelles-sur-Mer

Noyelles-sur-Mer

Une aire de pique-nique a été établie par la commune de Noyelles-sur-Mer, à la sortie du village, en se dirigeant vers Ponthoile, le long de la rivière le Dien.

Cette table de pique-nique en pierre est originale. Il est établi que la pierre provient de l'ancien château disparu depuis longtemps.

Le cimetière chinois de Nolette (Noyelles-sur-Mer)

Le cimetière chinois de Nolette
Le cimetière chinois de Nolette

Au cimetière chinois de Nolette, le graveur a redonné vie au travailleur chinois décédé en 1920

Merci à Christiane Sellez

Oisemont- Face à la Mairie- Ph: Patrice Lenne
Oisemont- Face à la Mairie- Ph: Patrice Lenne

 

 

 

 

 


Oisemont- Face à la Mairie

 

En plein centre du bourg, se dresse une élégante cheminée de château à double usage. Sa première fonction est de laisser passer la fumée et accessoirement, elle sert aussi de perchoir aux pigeons de passage.

Une trouvaille dans les souterrains de Poix-de-Picardie

Réchaud portatif allemand- Photo: "Le Pays de Poix", N° 39
Réchaud portatif allemand- Photo: "Le Pays de Poix", N° 39
Réchaud portatif allemand- Photo: "Le Pays de Poix", N° 39
Réchaud portatif allemand- Photo: "Le Pays de Poix", N° 39

Ce réchaud portatif, retrouvé dans les souterrains de Poix-de-Picardie, a été présenté sous forme d’énigme dans la revue d’histoire locale : « Le Pays de Poix,

n°39, octobre 2015 ». Il faisait partie du paquetage des soldats allemands qui s’en servaient pour réchauffer leur gamelle.

On distingue parfaitement, la marque allemande « Esbit » et le « Hier Aufklappen », (ouvrir ici). Sur la photo d’ensemble du réchaud, on observe la plaque en fonte qui recevait les blocs d’alcool à brûler.

                                  Merci à Jean-Claude Robert, Frédéric Brulin et Lionel Dufieux

Eglise Saint-Denis de Poix-de-Picardie: l'autel
Eglise Saint-Denis de Poix-de-Picardie: l'autel
Autel de l'église St-Denis de Poix: Marie-Madeleine au milieu des apôtres
Autel de l'église St-Denis de Poix: Marie-Madeleine au milieu des apôtres
Une partie des 44 clés de voûte de l'église Saint-Denis de Poix: unique en Europe
Une partie des 44 clés de voûte de l'église Saint-Denis de Poix: unique en Europe

Poix-de-Picardie- Eglise St-Denis du XVI° siècle

Au milieu de l'église, sur l'autel de facture moderne où les chrétiens consacrent l'Eucharistie sous la forme du pain et du vin pour rappeler le sacrifice du corps et du sang du Christ, une plaque de cuivre repoussé illustre la Cène, dernier repas pris par Jésus avec ses apôtres. Ici l'insolite réside dans le fait que 13 apôtres soient représentés.

Au cours des siècles, dans les évocations de la Cène, et en particulier le chef-d'oeuvre de Léonard de Vinci, l'énigme est souvent de savoir si on a peint Jean sous les traits d'un éphèbe efféminé, ou Marie-Madeleine, mais les apôtres sont toujours au nombre de 12.

L'artiste moderne a résolu le problème a sa manière en faisant figurer un treizième apôtre qui n'est autre que Marie-Madeleine...

La clochette des Trépassés à l'église Saint-Cyr et Sainte Julitte de Pont-de-Metz
La clochette des Trépassés à l'église Saint-Cyr et Sainte Julitte de Pont-de-Metz

La clochette des trépassés- Eglise de Pont-de-Metz

Comme l'inscription l'indique, cette clochette a été offerte, en 1676, par Messire Boistel, curé de Pont-de-Metz. Cette clochette destinée à être sonnée à la main est sans doute une "cloche des Trépassés".

D'une hauteur de 24cm et d'un diamètre de 13cm, elle pèse 1,6kg. Les deux petites rosaces et les initiales P.C. indiquent que cette clochette sort des ateliers des Cavillier, fondeur de cloches à Carrépuis.

Une clochette dans chaque main, le clocheteur passait chaque nuit dans les rues et recommandait les trépassés à tous les vivants avec ce refrain:

                             "Réveillez vous gens qui dormez!

                           Priez Dieu pour les Trépassés"

Il annonçait aussi la procession lors de l'enterrement, allait aux carrefours du village annoncer et recommander le défunt aux prières des habitants. Il était vêtu d'une tunique rouge ou verte, brodée de fils d'or. Dans le dos, figuraient deux branches de laurier brodées autour du mot: "Charité"'. Le clocheteur était un personnage qui faisait partie des traditions et des usages populaires en Picardie.

Aujourd'hui, la clochette qui se trouve à la porte de la sacristie, annonce les offices.

Source: bulletin de la SAP, tome 39, p.70 et "Une balade dans Pont-de-Metz" par Daniel Junghans (1989)

"Le Clocheteur", par Alcius Ledieu- 1910

Quend- Photo: Patrice Lenne
Quend- Photo: Patrice Lenne

 

 

 

 

 

                

 

 

 

  Quend

 

Un pot de cheminée comme un épi de faîtage et qui sert en même temps de décoration

L'Obituaire de l'église de Querrieu
L'Obituaire de l'église de Querrieu

 

 

Querrieu- Eglise St-Gervais et St-Protais 

 

L’obit est la messe anniversaire du défunt, qui a donné à la paroisse une somme d’argent, avant sa mort ou par testament, pour célébrer des messes destinées au repos de son âme. Ces messes sont aussi appelées : « fondations ».

L’obituaire est le calendrier de ces messes anniversaires, souvent rédigé sur un cahier. L’église de Querrieu a gardé ce calendrier peint sur une planche de bois fixée au fond de l’église : une petite page d’histoire locale.

Les obits sont à trois ou neuf leçons selon le nombre de psaumes chantés lors de l’office des morts.

 

 

Détail de l'Obituaire- Eglise de Querrieu
Détail de l'Obituaire- Eglise de Querrieu
Portail de l'église de Ramburelles
Portail de l'église de Ramburelles
Ramburelles- Ph: patrice Lenne
Ramburelles- Ph: patrice Lenne

Ramburelles (canton de Gamaches)

Le choeur de l'église de Ramburelles dédiée à la Nativité de la Ste-Vierge est du 16° siècle, mais la nef est bien antérieure, comme le précise Darsy, dans son histoire du canton de Gamaches.

Cette croix processionnelle sculptée en relief à l'entrée de l'église a huit siècles d'existence.

Le château de Regnière-Ecluse
Le château de Regnière-Ecluse

Les étranges cheminées du château de la" belle au bois dormant" à Regnière-Ecluse

Roye- Entrée du Jeu de Paume- Ph: Rémy Godbert
Roye- Entrée du Jeu de Paume- Ph: Rémy Godbert

 

 

Roye

 

Le terrain du Jeu de Paume de ROYE a été aménagé dans les fossés des remparts entre les deux guerres.

Subsistent aujourd’hui les deux raquettes croisées, sculptées sur les piliers de l’entrée.