------Marius GIOT (1897-1980)------

------------SCULPTEUR---------------

                        ___________________________________

Marius Giot- Portrait réalisé trois ans avant son décès
Marius Giot- Portrait réalisé trois ans avant son décès

 

Marius Giot (1897-1980) 

 

Marius Giot est né le 21 avril 1897 à Etoges dans la Marne. Il est décédé le 14 décembre 1980. D’origine modeste, ses parents exerçaient le métier de cultivateur. Après avoir participé à la fin de la guerre, il entre à l’école des Beaux-Arts de Paris, en 1921. Après ses études à Épernay, il apprend la mécanique et parallèlement, il prend des cours de sculpture. Il est récompensé en 1922 par le 1er prix de sculpture décerné par la ville de Paris. En 1925, il reçoit le prix de l’école nationale des Beaux-Arts, appelé prix Chenavard.

 

Et les récompenses se succèdent: une médaille d'or  à l’Exposition internationale de 1937, une médaille d'argent et une de bronze délivrées par la Société des Artistes Français, et une autre médaille d'or à l’Exposition de Nice. 

 Il est l'auteur ou quelquefois le collaborateur de nombreux monuments aux morts, porches et frontons d'église.

 

Citons les monuments aux morts de Vertus, Montmirail, Montmédy, Étoges, Verdon, Broyes, Sézanne, Sauvillers-Montgival. A Nancy, il sculpta toute la sculpture extérieure du nouvel Hôtel de Ville.

 

Son oeuvre principale dans la Marne est le Monument aux Martyrs de la Resistance, à Epernay, construit grâce aux collectes publiques et aux versements populaires. Le monument fut inauguré le 7 mai 1950 par le Président de la République, Vincent Auriol. 

 

Dans le département de la Somme, il réalisa le monument aux morts de Sauvillers-Mongival, et surtout toute la décoration extérieure et intérieure des églises de Mesnil-en-Arrouaise, de Lesboeufs et de Flers. La reconstruction de ces trois églises s'est faite sous l’égide de l’architecte, Jacques Pinchart.  

Sculpture du tympan de l'église de Mesnil-en-Arrouaise: un ensemble qui reflète une grande performance artistique

Partie supérieure du tympan de l'église de Mesnil-en-Arrouaise
Partie supérieure du tympan de l'église de Mesnil-en-Arrouaise

Sur la partie supérieure du tympan comprise entre la dernière voussure et le début de l'archivolte, Marius Giot a représenté Dieu le père embrassant le Monde, soutenu par deux anges. Cette sculpture, véritable prodige, réalisée en taille directe, a nécessité la présence de l'artiste.

Sculpture du tympan de l'église de Mesnil-en-Arrouaise-Sur le linteau, observons une partition musicale- Ph: Jean Peuvion
Sculpture du tympan de l'église de Mesnil-en-Arrouaise-Sur le linteau, observons une partition musicale- Ph: Jean Peuvion
Détail du tympan: la lapidation de Saint Etienne- Ph: Jean Peuvion
Détail du tympan: la lapidation de Saint Etienne- Ph: Jean Peuvion

Sculptures des chapiteaux  extérieurs de l'église de Mesnil-en-Arrouaise

Adam- Photo: Jean Peuvion
Adam- Photo: Jean Peuvion
Eve symbolisée par le serpent- Photo: Jean Peuvion
Eve symbolisée par le serpent- Photo: Jean Peuvion

Monument aux Morts de SAUVILLERS-MONGIVAL

" Le tirailleur" de Marius Giot
" Le tirailleur" de Marius Giot