....Valentin Molliens, sculpteur....

.................1868-1937...................

Sculpture sur la façade du marbrier Sueur
Sculpture sur la façade du marbrier Sueur

Une femme, ce qui est rare dans ce métier, a pris les outils du sculpteur pour orner la façade du marbrier Marcel Sueur. Son petit-fils Robert Molliens nous apprend que cette femme est l'épouse de Valentin Molliens. La sculpture, outre la signature de Molliens, porte la date de 1901.

Quai Saint-Maurice- Face au cimetière de la Madeleine- Amiens
Quai Saint-Maurice- Face au cimetière de la Madeleine- Amiens

 

Valentin Molliens, né le 24 février 1868 à Argoeuves, est décédé à Longpré-les-Amiens, le 13 février 1937. Son père, Salomon Molliens, était tailleur de pierre et sa mère Caroline Blan n’a pas déclaré de profession. Il a vécu dans l’ombre d’Albert Roze et n’a jamais cherché les honneurs.

 

Cimetière de Longpré-les-Amiens

La tombe de la famille Molliens
La tombe de la famille Molliens

 Cimetière de Longpré-les-Amiens

 

Valentin Molliens a eu la grande douleur de perdre son fils Robert, décédé à l’âge de sept ans. On imagine le courage qu’il lui a fallu, pour redonner vie à ce fils, sous la forme de son portrait qui trône en haut de la croix celtique de la tombe familiale au cimetière de Longpré-les-Amiens.

Une partie des sculptures de l'artiste se trouvent aujourd’hui dans les cimetières de Longpré, de la Madeleine et du Petit-Saint-Jean.

Cimetière de la Madeleine- AMIENS

Alisbert Devallois
Alisbert Devallois

 

Au cimetière de la Madeleine

 

Nous sommes en 1902. La famille Devallois qui vient de perdre son troisième fils, confie l'exécution de son buste à Valentin Molliens. Sculpté avec son plastron, sa chemise au col cassé et son noeud papillon, Alisbert Devallois est à côté de son frère Edouard, qui décèdera, en 1914, et dont le buste sera exécuté par Albert Roze.

 

Georges Bernard- Violoncelliste
Georges Bernard- Violoncelliste

 

 

 

Au cimetière de la Madeleine

 

Georges Bernard, (1883-1928), violoncelliste et professeur au Conservatoire d'Amiens a été immortalisé dans ce médaillon de bronze par Valentin Molliens.

Cimetière du Petit-Saint-Jean- AMIENS

Au cimetière du Petit-Saint-Jean- Amiens
Au cimetière du Petit-Saint-Jean- Amiens
Monument de la famille Descat
Monument de la famille Descat
Monument de la famille Descat
Monument de la famille Descat

Détail du monument
Détail du monument
Détail du monument
Détail du monument

 

  

 


Sépulture de la Famille Descat

 

Cimetière du Petit-Saint-Jean

 

Les pleureuses tiennent dans leurs mains, l'encens et l'urne funéraire.

 

Source : article CP du 15/09/1993, par Raymonde Gillmann

Maison Douillet, face à la Cathédrale

Robert de Luzarches par Valentin Molliens
Robert de Luzarches par Valentin Molliens
Maison Douillet, face à la Cathédrale
Maison Douillet, face à la Cathédrale

La statue à droite, oeuvre de Valentin Molliens, représente Robert de Luzarches, premier architecte de la Cathédrale.

La sculpture représente, Edmond Douillet, l'architecte des maisons néo-gothiques et de l'église du Sacré Coeur, qu'il a lui-même réalisée.

Hôtel Bouctot-Vagniez (Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie)

En 1909, Louis Duthoit, architecte de l’Hôtel Bouctot-Vagniez, rue des Otages, (siège de la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie de la Picardie), lui confie la quasi-totalité du bestiaire qui orne les façades.

Monument aux morts dans l'église de Longpré-les-Amiens

Eglise Saint-Jean-Baptiste de Longpré-les-Amiens
Eglise Saint-Jean-Baptiste de Longpré-les-Amiens

Longpré-les-Amiens

Le monument aux morts porte les signatures de Valentin Molliens et de Marcel Sueur, marbrier. Ce qui prouve leur complicité professionnelle.

Médaillon du Monument aux Morts
Médaillon du Monument aux Morts

 

 

Après la première guerre mondiale, Valentin Molliens réalisera les monuments aux morts de Thézy-Glimont (page d’accueil), Etalon, Poix et le Quesnel, ainsi que le médaillon pour le Monument aux Morts à l'intérieur de l'église de Longpré-les-Amiens. (ci-contre)

Eglise de Bacouel

Eglise de Bacouel: groupe de plâtre, Ste Anne, et Marie, adolescente
Eglise de Bacouel: groupe de plâtre, Ste Anne, et Marie, adolescente
Sainte-Anne, la mère de Marie
Sainte-Anne, la mère de Marie
Marie, adolescente
Marie, adolescente

Eglise de Belloy-Saint-Léonard

Tympan de l'église de Belloy-Saint-Léonard
Tympan de l'église de Belloy-Saint-Léonard
Eglise de Belloy-Saint-Léonard
Eglise de Belloy-Saint-Léonard

 

 

 

Belloy-Saint-Léonard

 

Au-dessus du portail de la modeste église de Belloy-Saint-Léonard, là où a été vraisemblablement baptisé Philippe de Hauteclocque, le futur général Leclerc, figure une statue de Jeanne d’Arc sur son destrier, oeuvre de Valentin Molliens.

Sous la sculpture, est écrite cette phrase de Jeanne d'Arc:

En nom Dieu (Au nom de Dieu)

Les gens d'armes batailleront

Et Dieu donnera Victoire

Les Monuments aux Morts de Valentin MOLLIENS

BELLOY-SAINT-LEONARD

Détail du Monument aux Morts
Détail du Monument aux Morts
Détail du Monument aux Morts
Détail du Monument aux Morts

Monument aux Morts de Belloy-St-Léonard
Monument aux Morts de Belloy-St-Léonard

 

 

Belloy-Saint-Léonard


Le modeste monument aux morts adossé sur un mur latéral de l'église Saint-Léonard fait apparaître dans une niche de forme romane, soulignée par une archivolte, deux soldats en guise de chapiteaux, l'un s'est endormi et l'autre semble se rendre. Ces deux miniatures sont l'oeuvre de Valentin Molliens qui a inscrit ses initiales sur chaque sculpture.

Breuil- Canton de Roye
Breuil- Canton de Roye

Breuil- canton de Roye

Dans cette petite commune d'une soixantaine d'habitants se trouve ce très sobre monument aux morts, où Valentin Molliens a mis en scène un enfant, comme à Thézy-Glimont. (voir plus bas)

ÉTALON

Etalon
Etalon
Etalon
Etalon

LE QUESNEL

Le Quesnel
Le Quesnel

POIX

Poix
Poix

THEZY-GLIMONT

Thézy-Glimont
Thézy-Glimont
Thézy-Glimont
Thézy-Glimont

SCULPTURES RESTAURÉES par Valentin MOLLIENS

La croix de la Chaussée-Tirancourt

La croix de la Chaussée-Tirancourt
La croix de la Chaussée-Tirancourt

 

 

La Chaussée-Tirancourt

 

Presqu’en face du cimetière se dresse une croix composée d’un socle et d’un fût octogonal qui porte le croisillon. Ce croisillon a été entièrement refait par Valentin Molliens, en 1920. Sur le devant, le titulus (INRI) surmonte le Christ. Sur le revers, se trouve une statuette de Saint-Jean Baptiste, avec son corps recouvert d’une peau de chameau. Ses jambes sont nues. Le saint tient de la main gauche, un livre sur lequel est couché l’agneau de Dieu, qu’il montre de la main droite.

 

 

La croix de la Chaussée-Tirancourt
La croix de la Chaussée-Tirancourt
La croix de la Chaussée-Tirancourt
La croix de la Chaussée-Tirancourt

Le tombeau de l'évêque Pierre Sabatier à la Cathédrale d'Amiens

Tombeau de l'évêque Pierre Sabatier
Tombeau de l'évêque Pierre Sabatier

Tombeau de l’évêque Pierre Sabatier, cathédrale d'Amiens :

Le tombeau en pierre calcaire, est composé d´un sarcophage, sur lequel sont disposées deux statues; à l´arrière, s´élève une pyramide couronnée d´un décor en bas-relief. La cuve du sarcophage est ornée d´un bas-relief d'applique doré.

Georges Durand nous indique que le tombeau de l´évêque Pierre Sabatier, mort en 1733, a été réalisé en 1748 par le sculpteur amiénois Jean-Baptiste Dupuis, et a été restauré en 1897 par le sculpteur Valentin Molliens.

 ( Monographie de l’église Notre-Dame d’Amiens , tome 2 des Mémoires in quarto de la SAP, p. 521)

Le blason de l'évêque Pierre Sabatier
Le blason de l'évêque Pierre Sabatier

La restauration du monument qui menaçait ruine a été effectuée par Valentin Molliens. L'ange qui tient l'écusson aux armes de l'évêque Pierre Sabatier avait été détruit à la Révolution. L'ange actuel et le blason ont été refaits complètement par notre sculpteur.

Clé de voûte à Longpré-les-Amiens
Clé de voûte à Longpré-les-Amiens

Longpré-les-Amiens: au 64, de la rue Pierre Corneille

Valentin Molliens, dont l'atelier était tout près de cette habitation a sculpté le portrait du propriétaire des lieux.