Albert Roze- Sculpteur

Son Oeuvre dans les églises et les chapelles de la Somme

Bibliographie

 

1) Oeuvres d'Albert Roze: Monuments, sculptures, plaquettes, médailles par l'imprimerie Yvert-1944- 

2) La carrière laborieuse et féconde du sculpteur Albert Roze- Courrier Picard- 1949- 

3) "L'histoire dans la rue " par Luc Dubar, président de la Société des Antiquaires de Picardie


L'Église Saint-Sépulcre d'Abbeville

Autel du sacré Coeur- Eglise Saint-Sépulcre-Abbeville
Autel du sacré Coeur- Eglise Saint-Sépulcre-Abbeville
La Crucifixion par Albert Roze- 1930
La Crucifixion par Albert Roze- 1930
Apparition de Notre-Seigneur à la Bienheureuse Marie Alacoque
Apparition de Notre-Seigneur à la Bienheureuse Marie Alacoque

 

 

Église Saint-Sépulcre- Abbeville

Cette église embellie par les vitraux d'Alfred Manessier, architecte de la Lumière (1911-1993), recèle aussi d'autres trésors comme le retable en plâtre de la chapelle du Sacré Coeur. Ces deux bas reliefs ont été sculptés, en 1930: celui de gauche représente la Crucifixion, tandis que celui de droite met en scène Notre-Seigneur qui apparaît à la bienheureuse Marie Alacoque. Cette religieuse de l'ordre de la Visitation (1647-1690) qui a été canonisée, en 1920, a contribué à propager le Culte du Sacré Coeur.

La Basilique d'Albert

La basilique d'Albert
La basilique d'Albert
Le dôme de la  basilique d'Albert
Le dôme de la basilique d'Albert
Au sommet, la Vierge dorée,, oeuvre emblêmatique d'Albert Roze
Au sommet, la Vierge dorée,, oeuvre emblêmatique d'Albert Roze

La première pierre de la Basilique d’Albert a été posée en 1885 et sa construction s’est achevée avec la pose de la Vierge dorée au sommet du clocher, en 1897.

18 ans après, pendant la première guerre mondiale, la Basilique est complètement anéantie avec tout son mobilier. Les deux personnes qui ont élaboré ce projet, l’abbé Anicet Godin, initiateur du projet et l’architecte Edmond Duthoit sont décédés le premier, en 1913, le second, en 1889, et n’ont donc pas assisté à la destruction de cette église pour laquelle, ils avaient tant œuvré.

On a du mal à s’imaginer la douleur des Albertins devant les ruines de cette Basilique détruite en quelques jours.. La douleur a dû être encore plus forte pour les constructeurs, les dizaines d’artisans, les centaines d’ouvriers et aussi les artistes. Parmi eux Albert Roze qui avec son collègue sculpteur, Eugène Delaplanche, avaient exécuté toute la statuaire.

La décision est prise de reconstruire la Basilique à l’identique et les travaux sont confiés à Louis Duthoit, le fils d’Edmond. La reconstruction durera quatre ans, de 1926 à 1930.

Buste de St-Vincent de Paul
Buste de St-Vincent de Paul
Buste de St-Ignace
Buste de St-Ignace

Médaillon d'Edmond Duthoit
Médaillon d'Edmond Duthoit
Cimetière de la Madeleine
Cimetière de la Madeleine

Les deux bustes en bronze de St- Vincent de Paul et de St-Ignace de Loyola, ainsi que le médaillon en marbre d'Edmont Duthoit sont les seules pièces qui avaient été mises à l'abri avant le bombardement.

On peut observer une copie du médaillon d'Edmond Duthoit, au cimetière de la Madeleine, à Amiens.

la Vierge de Pitié- Albert
la Vierge de Pitié- Albert
St-Gervais et St-Protais
St-Gervais et St-Protais

Saint-Gervais et Saint-Protais, les patrons de l'église antérieure à la Basilique

Ces deux sculptures: la Vierge de Pitié et le groupe de marbre Saint- Gervais et Saint-Protais sont des restaurations exécutées par Albert Roze.

Ces scupltures ont été retrouvées dans les décombres, en fragments plus ou moins informes.

Carte Postale
Carte Postale
La Divine Bergère
La Divine Bergère

La Divine Bergère ou la Madone aux Brebis

Albert Roze a reconstitué d'après les photographies cette sculpture, qui à l'origine, avait été réalisée par Eugène Delaplanche (1836-1891). Cette exécution est le travail le plus difficile et le plus ingrat de sa carrière.

Mgr Godin
Mgr Godin
Le Chanoine Gosset
Le Chanoine Gosset

Mgr Godin et le Chanoine Gosset, premiers curés de la Basilique

Mgr Anicet Godin a élaboré le projet de construction de la Basilique et l'a mené jusqu'à son terme (1840-1913)

Mgr Gosset  (1863-1930) été le successeur immédiat de Mgr Godin.

Albert Roze a exécuté ces deux sculptures vers 1930. 

Oeuvres d'Albert Roze à la Cathédrale Notre-Dame d'Amiens


Le monument aux Morts de la Cathédrale figure dans la page suivante.

 Ce Mémorial  a été érigé à la mémoire des enfants du diocèse morts pour la France au cours de la guerre 1914-1918. Ce projet a reçu l'approbation de la commission des Beaux-Arts.

 

 

 

Cathédrale N-D Amiens

 

Ce buste en marbre se trouve sur le mur gauche du transept Nord. Il représente Monseigneur Lecomte, évêque d'Amiens. (1867-1934)

Nommé par le pape Benoit XV en 1921, il est considéré comme l'évêque du monde qui a béni le plus grand nombre d'églises et de clochers.

Église Saint-Remi- Amiens

L’église Saint-Rémi d'Amiens construite à la fin du 19° siècle par l’architecte Paul Delefortrie remplace l’église des Cordeliers qui datait du début du 16° siècle. Petite cathédrale inachevée, elle renferme des trésors: un monument funéraire exceptionnel dû à Nicolas Blasset qui provient de l’ancienne église des Cordeliers, des sculptures des frères Duthoit et quatre statues de notre sculpteur picard du 20° siècle, Albert Roze.

Derrière les statues, on devine les verrières flamboyantes, dessinées par Pierre Ansart et installées par le maître-verrier Darquet, en 1936.

Saint-Joseph et l'Enfant-Jésus
Saint-Joseph et l'Enfant-Jésus
Sacré Coeur: statue de marbre de Sera Vezza
Sacré Coeur: statue de marbre de Sera Vezza

Sainte Jeanne d'Arc- statue marbre
Sainte Jeanne d'Arc- statue marbre
Saint-Louis- statue de marbre
Saint-Louis- statue de marbre

La Bataille de Tolbiac
La Bataille de Tolbiac

Sous la sculpture en plâtre, figure cette inscription:

"Cette bataille de Tolbiac sera sculptée par Albert Roze au tympan du portail quand les ressouces de l'église ou des dons particuliers le permettront". Mais les ressources ne sont jamais venues et le tympan n'a toujours pas de sculpture.

Et l’on peut s’étonner qu’une bataille, que les historiens situent en 496, soit sculptée sur le fronton du tympan d’une église ? 

Tolbiac est une ville de l’ancienne Gaule, située près de Cologne. La victoire de Tolbiac revient à Clovis, roi des Francs qui combattit les « Alamans », un ensemble de tribus germaniques. Suite à cette victoire, Clovis se convertit au catholicisme et se fait baptiser par l’évêque de Reims, Remi, qui deviendra l’apôtre du royaume de Clovis. 

Vers 1890, la nouvelle église construite pour remplacer l’église des Cordeliers prend le vocable de saint Remi.

 

Eglise Saint-Rémi- Amiens
Eglise Saint-Rémi- Amiens
Médaillon du Chanoine Pouillet
Médaillon du Chanoine Pouillet

Louis Pouillet est né à Arvillers, en 1850. Ordonné prêtre en 1875, il fut vicaire à Saint-Rémi de 1879 à 1894 et curé-doyen de 1895 à 1927. Le médaillon en bronze doré, signé Albert Roze, date de 1932.

Eglise Saint-Martin - Amiens

Mgr Guillebon
Mgr Guillebon

 

 

 

 

 

Eglise Saint-Martin-  Amiens

 

 

Mgr de Guillebon. La statue en marbre a été édifiée en 1893, trois ans après le décès de Monseigneur de Guillebon, qui est à l'origine de l'église Saint-Martin et qui en a été le premier titulaire.

Le curé d'Ars
Le curé d'Ars

Le saint curé d'Ars est un Mémorial pour saluer la mémoire de l'abbé Damonneville, curé de Saint-Martin. Il a été exécuté par Albert Roze, en 1923.

Saint-Michel
Saint-Michel

Ce monument signé Albert Roze est un groupe de pierre où saint Michel terrasse le démon, qui a pris l'image d'un homme. Cette représentation anthropomorphique est assez rare pour être soulignée.


Eglise Jeanne d'Arc- Amiens

Jeanne d'Arc
Jeanne d'Arc
Jeanne d'Arc
Jeanne d'Arc

 

 

L’église Jeanne d’Arc a été construite par l’architecte Edmond Douillet et l’entrepreneur Richard. Les travaux commencés en 1911, et interrompus pendant la première guerre mondiale ont été achevés, en 1933. Albert Roze est intervenu pour la statue en marbre de Jeanne d’Arc et pour le tableau : « la Révélation » sculpté sur le mur latéral de la chapelle dédiée à la sainte.

Ces têtes sculptées par Albert Roze sont les supports du départ des arcs de la voûte dans la chapelle Jeanne d'Arc, à droite du choeur.

On reconnait un roi et une reine de France, un soldat et un moine, personnages qui se rapportent à la vie de Jeanne d'Arc.

 

 

 

Eglise Sainte-Jeanne d'Arc- Amiens

 

 

Cette scène , appelée la Révélation, est directement sculptée dans la paroi de la chapelle dédiée à Sainte Jeanne d'Arc. Saint Michel révèle à Jeanne la mission qu'elle aura à accomplir avec cette phrase: "Va, fille de Dieu, va".

Eglise du Sacré Coeur- Amiens

Statue du Sacré Coeur
Statue du Sacré Coeur
Vierge à l'Enfant
Vierge à l'Enfant

Vierge à l'Enfant- Eglise du Sacré Coeur
Vierge à l'Enfant- Eglise du Sacré Coeur

L'église du Sacré-Coeur a été construite de 1878 à 1897 dans le style romano-byzantin et rappelle le « Sacré-Cœur » de Montmartre à Paris. L'architecte: Edmond Douillet a pris comme entrepreneur : Emile Dupont- Mallet.

A l’intérieur, on trouve deux statues en marbre d’Albert Roze, une Vierge à l’Enfant dite du Sacré Cœur, dont l’Enfant ressemble à celui de la Vierge dorée d’Albert. L’autre statue est celle de Jésus, la main sur le cœur, rappellant la dénomination de cette église. Elle provient de la Chapelle des Dominicains de la rue des Otages détruite vers 1980.

 

Eglise Saint-Roch- Amiens

saint Roch
saint Roch

  

L´église Saint-Roch, qui s´élève sur l´emplacement de l´ancienne abbaye de Saint-Jean des Prés, au coeur d´un nouveau quartier de la ville, a été construite de 1878 à 1881. L’architecte Henry Antoine signe ici, sa plus belle réalisation. L’entrepreneur a pour nom : E. Guérard.

De style néo-roman, elle présente un plan avec nef et bas-côtés. La façade, dont les assises alternent la brique et la pierre, est flanquée de deux tourelles polygonales couvertes de dômes. Le porche ressemble au narthex des églises du moyen-âge. Trois niches abritent des statues signées Albert Roze : saint Roch , en haut du pignon, et au milieu de la façade :saint Jean-Baptiste et saint Firmin.

saint Jean Baptiste
saint Jean Baptiste
saint Firmin
saint Firmin

Eglise Saint-Roch- Amiens
Eglise Saint-Roch- Amiens
St-Dominique et la Vierge
St-Dominique et la Vierge

Eglise Saint-Roch- Amiens

Le groupe sculpté en marbre blanc représente saint Dominique recevant le Rosaire des mains de la Vierge. Cette oeuvre d'Albert Roze (1929) était placée dans la chapelle des Dominicains de la rue de Otages. Suite à la destruction de la chapelle au début des années 1980, l'oeuvre fut placée dans l'église Saint-Roch, en 1985.

Eglise Sainte-Anne- Amiens

Eglise Sainte-Anne
Eglise Sainte-Anne

 

 

 

L’église Sainte-Anne a cette particularité d’être privée. Elle appartient depuis son origine, à la Congrégation des Lazaristes. Bénie en 1869, elle a été construite sur les plans de Victor Louis Delefortrie (1810-1889).

A l’intérieur, la richesse du mobilier est exceptionnelle. Une chapelle renferme le tombeau du père Aubert, fondateur de cette église. Le décor de cette chapelle est l’œuvre du sculpteur amiénois Hesse. La sculpture de la maquette de l'église, telle qu'elle aurait dû être achevée avec ses deux clochers, appartient à Albert Roze. (Oeuvres d'Albert Roze: Monuments, sculptures, plaquettes, médailles par l'imprimerie Yvert-1944)

 

Chapelle du Collège Sainte-Clotilde- Amiens

Groupe de l'Assomption- Collège Sainte-Clotilde- Amiens
Groupe de l'Assomption- Collège Sainte-Clotilde- Amiens

 

 

Dans la chapelle du Collège Sainte-Clotilde, autrefois chapelle du Couvent des Ursulines à Amiens.

Cette Assomption de la Sainte-Vierge est un grand groupe en marbre d'une hauteur de 4,50 mètres sculpté par Albert Roze de 1899 à 1901. Les anges et les angelots qui composent ce groupe sont d'un réalisme exceptionnel.

Le couvent des Ursulines a été construit au début du 17e siècle. Chassées à la Révolution, les religieuses reviennent en 1817 et établissent un pensionnat.

Une première chapelle est édifiée, en 1838, décorée par les frères Duthoit. Elle a été démolie, en 1895. Une deuxième chapelle, dont les travaux sont conduits par l'architecte Paul Delefortrie, vient remplacer l’ancienne, en 1898. Le groupe de l’Assomption d’Albert Roze date de cette époque.

Source : Archives privées du Collège Sainte-Clotilde

Chapelle Saint-Ignace- Lycée de la Providence Amiens

Haut-relief de 1929- Photo: Dr JP Bondois
Haut-relief de 1929- Photo: Dr JP Bondois

  Chapelle Saint-Ignace- Lycée de la Providence- Amiens

 

Ce buste de Mgr François-Xavier Mantel  (1856-1928) a été réalisé par Albert Roze, en 1929, sur commande de l'association des anciens élèves de la Providence, en reconnaissance de l'implication efficace de l'intéressé qui avait pris la direction de l'établissement après l'expulsion des Jésuites, en 1901.

Mgr Mantel a présidé aussi la Société des Antiquaires de Picardie, de 1912 à 1919.

Texte du Dr JP Bondois, président de l'AP de la "Providence" 

Notice nécrologique par Georges Durand: Bulletin de la SAP, p 575. 1928.

Mgr Mantel- Photos: Dr JP Bondois
Mgr Mantel- Photos: Dr JP Bondois

CORBIE: ABBATIALE ST-PIERRE

Le visage de sainte Colette
Le visage de sainte Colette
la statue en plâtre de sainte Colette
la statue en plâtre de sainte Colette

Corbie- Abbatiale Saint-Pierre 

Voici le modèle en plâtre de la statue de Sainte-Colette déposé à l'abbatiale Saint-Pierre de Corbie. Il a été utilisé par le fondeur Barbedienne pour le moulage de la statue en bronze doré.

La statue en bronze de sainte Colette
La statue en bronze de sainte Colette
Sainte Colette, patronne de Corbie
Sainte Colette, patronne de Corbie

Corbie

La lumière généreuse du soleil couchant éclaire la statue de Sainte-Colette, route de Vaux à Corbie, sur la colline, dite de la Justice. 

Cette statue détruite pendant la première guerre mondiale, fut réédifiée en bronze doré par Albert Roze et bénite le 7 juin 1925 par Mgr Lecomte, évêque d'Amiens, tandis que l'abbé Alfred Dacheux était curé et doyen de Corbie. Sur les faces latérales du grand socle de pierre sont inscrites ces phrases en latin et en français: "Garde Colette, ta cité; Tu es l'honneur de ton peuple; et sur la face centrale: "A leur glorieuse patronne, les Corbéens reconnaissants- Grande guerre 14-18"

Eglise Saint-Pierre de Dompierre-sur-Authie

Mgr Godin
Mgr Godin

Dompierre-sur-Authie 

A la mémoire de Mgr Anicet, Marie, Denys Godin, chanoine Honoraire d’Amiens, chanoine d’Honneur de Saint-Brieuc, Protonotaire Apostolique, né le 8 avril 1840 à Dompierre-sur-Authie, fils d'Adrien Godin, instituteur et d' Ambroisine Liévrain. Curé-Doyen d’Albert. Bâtisseur de la Basilique. Mort à Albert, le 7 mai 1913.

Eglise Notre-Dame de Doullens

Tympan de l'église N-D de Doullens
Tympan de l'église N-D de Doullens

L'église Notre-Dame de Doullens

Sur le tympan de l'église, sont sculptés la Vierge et l'Enfant-Jésus, surveillés par deux anges porteurs de lis. La mère offre à son fils une belle grappe de raisin. Cette Vierge majestueuse vous invite à entrer dans l'église qui lui est dédiée.

Quatre statues de pierre sont disposées de chaque côté du portail. Sur la droite, on trouve quatre prophètes. D'abord Moïse est représenté la tête haute et la barbe retombant sur sa poitrine. Le chef des Hébreux porte les ordres de Dieu avec les tables de la loi. Puis vient Isaïe, l'homme austère, à qui Dieu révèle cette prophétie: "Une Vierge concevra" (Isaïe, 7, 14). Ensuite, sainte Elisabeth, les mains croisées sur la poitrine, la tête couverte d'un voile, apparaît confuse de recevoir les confidences de Marie. Pour terminer, le vieillard Siméon, prophète de la douleur, offre l'enfant à Dieu.

Porche église N-D Doullens
Porche église N-D Doullens
Porche Eglise N-D Doullens
Porche Eglise N-D Doullens

Les travaux de restauration de l'église Notre-Dame de Doullens commencés en 2011 viennent de se terminer, en décembre 2013. L'architecte Guy Petit, l'homme orchestre de cette rénovation, a fait appel pour le portail,à l'entreprise Paillet d'Arras, le menuisier Patrick Lainé et le sculpteur Nathalie Pillet-Morales.

Les sculptures d'Albert Roze, qui décorent ce portail, ont ainsi retrouvé leur blancheur du début du 20° siècle.

Eglise Sainte-Marguerite- Hangest-sur-Somme

émorail à la mémoire de Denyse Lourdel
émorail à la mémoire de Denyse Lourdel

En 1919, les parents de Denyse Lourdel, fous de douleur au décès de leur fille à l'âge de 14 ans,  font appel à Albert Roze, pour ériger cette sculpture, à l'intérieur de l'église.

L'artiste a représenté la jeune fille accueillie au ciel par la Sainte-Vierge et l'Enfant-Jésus, au milieu des anges.

Au cimetière d'Hangest, , une grande statue de marbre, oeuvre d'Albert Roze, symbolise la résurrection de Denyse Lourdel.

Eglise Saint-Georges- Havernas

Eglise Saint-Georges d'Havernas
Eglise Saint-Georges d'Havernas

Eglise Saint-Georges d'Havernas

A notre connaissance, ce groupe représentant la Sainte Famille est le seul groupe en bois sculpté par Albert Roze dans les églises de la Somme.

Joseph initie Jésus au travail du bois sous le regard bienveillant de Marie.

Église Saint-Pierre de Montdidier

N-D de France-Eglise Saint-Pierre de Montdidier
N-D de France-Eglise Saint-Pierre de Montdidier
Notre-Dame de France
Notre-Dame de France

Notre-Dame de France
Notre-Dame de France
L'Enfant Jésus
L'Enfant Jésus

Montdidier-Eglise Saint-Pierre

A l'intérieur de l'église, se trouve une réplique en marbre de la statue érigée à Abbeville, rue des Minimes

REVELLES

Eglise Saint-Martin de Revelles: médaillon de l'abbé Calippe- 1930
Eglise Saint-Martin de Revelles: médaillon de l'abbé Calippe- 1930

 

 

 

L’abbé Adrien Calippe 1851-1929 

 

Prêtre à 24 ans, vicaire à Chaulnes, curé de Revelles de 1877 jusqu’à sa mort en 1929, chapelain de la Cathédrale Notre-Dame d’Amiens. Il est inhumé au chevet de la sacristie de l’église de Revelles. 

Source :« Une famille, un village » de Maurice Hoël

 

 

 

Église Saint-Omer de Rosières-en-Santerre

Eglise de Rosières-en-Santerre: médaillon du chanoine Dourlens
Eglise de Rosières-en-Santerre: médaillon du chanoine Dourlens
Rosières-en-Santerre
Rosières-en-Santerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Rosières-en-Santerre- Eglise Saint-Omer

 

 

Si l'on en croit la plaque sur laquelle est scellée le médaillon du chanoine Dourlen, l'ancien curé-doyen de Rosières repose dans l'église qu'il avait contribué à reconstruire.

ÉGLISE ST-MARTIN DE ST-VALERY-SUR-SOMME

Eglise Saint-Martin de Saint-Valery-sur-Somme
Eglise Saint-Martin de Saint-Valery-sur-Somme

 

 

 

 

 

 

Eglise Saint-Martin à Saint-Valery-sur-Somme

On trouve ici une nouvelle statue de Jeanne d'Arc due au ciseau d'Albert Roze. Jeanne d'Arc,son épée à la main, est représentée cette fois ci, en état de méditation.